Chantal Schoepen (org)

Depuis que nous sommes à la retraite – cela doit être lié surtout à l’âge- notre sommeil est plus entrecoupé avec des réveils très très matinaux (4-5 heures du matin) qui peuvent nous laisser à plat pour la journée, surtout lorsque l’on n’aime pas ou n’arrive pas à faire une sieste. Depuis que le ioniseur est installé dans notre chambre, nous avons noté que malgré des réveils toujours aussi matinaux, nous sommes moins sujets aux coups de fatigue comme si ces nuits écourtées étaient devenues plus réparatrices. Et comme il ne consomme rien et qu’il ne fait aucun bruit, on ne se prive plus de le laisser branché en permanence.