Christine H (org)

J’ai effectivement acheté, sur le Salon Marjolaine, l’un de vos ioniseurs Teqoya TIP9 et je suis ravie de cet achat.Je l’ai branché dès mon arrivée à mon domicile et déjà trois jours après, j’en constatais les effets sur moi : j’étais moins essoufflée en montant les escaliers du métro par exemple.
De même, lors d’efforts physiques, je me sens plus endurante. Il me semble aussi avoir davantage de force, de souffle et je me fatigue plus lentement. Avec ou sans effort physique, j’ai l’impression que ma capacité respiratoire a augmenté. C’est comme si je pouvais mettre davantage d’air dans mes poumons.
J’avais assez regulièrement des “crises” d’éternuements (2-3 fois par semaine). Depuis que le ioniseur est branché à mon domicile, j’ai deux fois moins de crises et j’eternue surtout en dehors de chez moi, d’ailleurs.

Depuis que le purificateur d’air est en fonctionnement, je fais très régulièrement des nuits complètes, je veux dire sans me réveiller : c’est de l’ordre de 3 nuits sur 4. Cela ne m’était pas arrivé depuis longtemps, en fait depuis plusieurs mois et j’apprécie le repos que cela m’apporte à sa juste valeur.

Un détail que vous mentionnez, c’est de poser le ioniseur assez loin des murs. Chez moi, il est posé à moins de 50 cm du mur et j’ai effectivement constaté (même si je ne vis pas en Chine) que ce mur-là s’était sali. Au bout d’un mois, je l’ai nettoyé et j’ai bel et bien constaté que de la poussière noire s’était déposée.
Autant vous dire que j’étais satisfaite d’avoir un signe supplémentaire du bon fonctionnement de l’appareil. Je préfère que ces poussières soient sur le mur plutôt qu’en suspension dans l’atmosphère, n’attendant qu’une chose : que je les respire !

Du coup, comme je suis très contente du Teqoya et que je le trouve réellement efficace, dès que je le peux, j’en parle autour de moi. Je suis d’autant plus ravie de cet achat que je suis certaine que cette technologie m’a aidé à traverser plus facilement les pics de pollution que nous avons connu sur la capitale il y a peu.

Aussi, j’ajouterai juste ceci à mon témoignage : un Grand Merci !